Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) – Faites des placements à l’abri de l’impôt pour votre retraite

Accumuler de l’argent en vue de sa retraite, c’est le défi qui guette chaque Canadien. Tout le monde rêve du jour où il pourra enfin arrêter de travailler pour réaliser les projets qui lui tiennent à cœur, et on va se le dire, pour enfin pouvoir relaxer !

Le gouvernement du Canada a justement créé il y a plusieurs décennies un régime pour encourager la population à épargner en vue de leur retraite, en leur permettant de faire des placements à l’abri de l’impôt.

Il s’agit du Régime enregistré d’épargne-retraite, mieux connu simplement sous le nom de REER.

Faisons un tour d’horizon détaillé de ce véhicule de placement ULTRA avantageux, qui pourrait permettre de vous enrichir beaucoup plus rapidement que vous ne le pensez.

Si vous désirez ouvrir un REER et faire des placements à l’abri de l’impôt, remplissez notre formulaire gratuit pour parler avec un conseiller financier partenaire !

REER conseiller

 

 

Qu’est-ce qu’un Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ?

Tout d’abord, il est important de comprendre qu’un REER, ce n’est pas un produit de placement, mais bel et bien un véhicule de placement.

Voyez le REER comme un compte, mais qui vous offre des avantages fiscaux importants, et où il y a un plafond maximum quand au montant d’argent que vous pouvez y placer.

Le REER est donc un véhicule qui vous permet de cotiser des montants d’argent en vue de votre retraite. Le montant annuel que vous cotisez est déductible d’impôt et vient réduire votre revenu imposable. Puisque vous avez théoriquement déjà payé de l’impôt sur vos montants de cotisations, vous avez droit à un « remboursement d’impôt ».

Par exemple, vous cotisez 10 000$ à votre REER et votre taux marginal d’imposition est de 37,12%. Vous allez donc récupérer 3 712$ sous forme de remboursement d’impôt.

De plus, tous les placements faits en REER vont croître à l’abri de l’impôt, ce qui accélère la croissance de votre capital.

Au moment du retrait, les montants annuels que vous sortez de vos REER vont s’ajouter à votre revenu imposable.

placement REER

 

 

Quels sont les avantages du REER au Canada ?

Le Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) est certainement l’un des plus beaux cadeaux que le gouvernement fait aux particuliers.

Il vous offre une panoplie d’avantages dont vous devez profiter, dont notamment les suivants :

  • Vos cotisations vous donnent droit à un remboursement d’impôt
  • Vos placements sont non-imposables tant qu’ils sont dans le REER
  • Revenus d’intérêts/dividendes/gain en capital non imposables dans le REER
  • Imposition seulement à la retraite lors des retraits, où votre taux d’imposition sera fort probablement plus faible
  • Vaste choix de produits de placements aux risques variés
  • Et plus encore !

Il ne fait aucun doute que le REER devra faire partie de votre stratégie d’investissement et d’épargne en vue de votre retraite à long terme. Parlez avec un conseiller partenaire grâce à notre formulaire pour commencer à investir dès maintenant.

 

 

Qui a le droit de cotiser au REER au Canada ?

Au Canada, tous les particuliers qui gagnent un revenu et qui produisent une déclaration de revenus obtiennent des droits de cotisation au REER.

Il n’y a pas de questions d’âge, c’est bel et bien une question de revenus. Cependant, ce ne sont pas tous les types de revenus qui donnent droit à des cotisations REER. Voici les revenus qui vont vous permettre d’accumuler des droits REER :

  • Revenus d’emploi
  • Revenus d’entreprise

Tous les autres types de revenus, que ce soit les gains en capital, les revenus de biens et placements, les redevances, etc., ne sont pas retenus.

soumissions REER

 

 

Comment calcule-t-on ses droits de cotisation au REER ?

Combien pouvez-vous cotiser à votre REER à l’heure actuelle, et combien pouvez-vous cotiser chaque année ?

En fait, le calcul du droit de cotisation au REER se fait en fonction du revenu gagné au cours de l’année précédente.

Vos droits de cotisation pour une année représentent 18% de votre revenu gagné. Donc, si vous avez un revenu annuel brut de 50 000$, votre droit de cotisation au REER pour cette année est de 9 000$.

Cependant, il se peut que vous ayez également des droits de cotisations inutilisées. En effet, si vous ne cotisez pas au REER une année, vous ne perdez PAS vos droits de cotisations. Ceux-ci s’accumulent, et vous pouvez les autres années les utiliser.

Un autre point à ne surtout pas oublier est que si vous cotisez à un régime de retraite avec votre employeur, vos cotisations vont affecter vos droits de cotisations à votre REER personnel. Il faut donc absolument parler avec un conseiller financier dans ce cas.

 

 

Plusieurs choix de types de placements disponibles en REER

Investir via un REER vous offre une grande latitude quant aux types de placements que vous pouvez faire. Si vous désirez prendre plus de risque, vous pouvez faire des placements axés sur la croissance, et si vous désirez protéger votre capital, vous pouvez en faire axer sur la prudence. Voici quelques exemples de placements populaires en REER :

  • Fonds d’actions américaines
  • Fonds diversifiés (obligations + actions)
  • Fonds d’actions canadiennes
  • Fonds du marché monétaire
  • Fonds de dividendes
  • Fonds de travailleurs (CSN et FTQ)
  • Et plus encore !

REER placement

 

 

Le Régime d’accession à la propriété (RAP) – Un outil incroyable pour l’achat d’une première maison

Vous considérez acheter une première propriété dans les prochaines années au Canada ? Le REER pourrait être votre meilleur allié !

Le gouvernement du Canada a créé le Régime d’accession à la propriété (RAP) qui permet aux premiers acheteurs d’une habitation de retirer jusqu’à 35 000$ par personne, ou 70 000$ par couple, pour l’achat d’une première habitation admissible.

Tous vos retraits ne seront pas imposables, et vous aurez ensuite à rembourser vos retraits sur 15 ans.

Si vous optimisez cette stratégie, vous pourriez faire des dizaines de milliers de dollars en profits. C’est quelque chose que vous ne pouvez pas laisser passer, profitez-en !

 

 

De nombreuses autres possibilités avec le REER – REEP, fractionnement, CELI…

Le REER est un véhicule fiscal assez incroyable qui offre également de nombreuses autres possibilités.

Le REEP vous permet, comme le RAP, de retirer des sommes de vos REER en vue d’un retour aux études.

Il est également possible de faire des cotisations au REER d’un conjoint, et d’utiliser des stratégies de fractionnement.

Finalement, il pourrait être intéressant d’analyser la possibilité d’utiliser le CELI comme source complémentaire d’investissement, où vous pourriez y placer vos retours d’impôt de vos REER.

Un bon conseiller pourrait vous aider à voir toutes les possibilités !

 

 

Remplissez notre formulaire gratuit pour ouvrir un REER et investir avec l’aide d’un conseiller financier partenaire !


Le REER est là pour vous faciliter la vie, pour vous permettre d’avoir plus d’argent dans vos poches et pour éloigner vos gains de placement des mains de l’impôt. Profitez-en dès maintenant !

Remplissez notre formulaire gratuit et sans engagement, et nous vous mettrons en contact avec un conseiller REER près de chez vous !

Faites évaluer vos droits de cotisations, bâtissez des stratégies personnalisées, préparez votre retraite et économiser de l’impôt grâce à aux services d’un bon conseiller !

conseiller REER