Le fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) : comment transformer vos REER en revenus ?

FERR_transformer-reer-en-revenus
21 août 2019
21 août 2019,
 0

FERR_transformer-reer-en-revenus

Lorsqu’on pense à la retraite, le premier mot qui nous vient bien souvent en tête est « REER » ! On se dit qu’il faut épargner pour ses vieux jours et qu’il vaut mieux commencer à accumuler du capital dès son jeune âge si on veut vivre une retraite dorée. Puis, on se demande alors comment on va faire pour retirer l’argent de notre REER lorsque l’heure de la retraite aura sonné. Comment ça fonctionne ? Vous ne pouvez tout de même pas retirer tout votre argent d’un coup ! Vous vous demandez s’il y a un moyen de retirer graduellement votre argent et payer le moins d’impôt possible. Et si on vous disait qu’il existe un produit financier qui vous permet de transformer vos REER en revenus, ça vous intéresserait ? Probablement, oui !

Le fonds enregistré de revenu de retraite, aussi communément appelé le FERR, sert justement à ça ! La plupart des jeunes ne le connaissent pas et ne se doutent même pas de son existence. C’est plus tard, lorsqu’ils approchent de la retraite, qu’ils apprennent l’existence et l’utilité de ce produit financier. Même s’il est surtout utile lorsque vous approchez de la retraite, le FERR est un produit qu’il faut connaître si on veut être en mesure de bien planifier sa retraite et d’avoir une vision claire et juste de sa situation. Un planificateur financier est la meilleure personne pour vous guider dans la planification de votre retraite, mais il est toujours bon de connaître et de comprendre les produits financiers qui sont sur le marché. Voyons en détail à quoi sert le fonds enregistré de revenu de retraite, et comment il peut vous aider à réaliser tous vos projets lors de votre retraite.

 

LES 5 QUESTIONS LES PLUS COURAMMENT POSÉES
(+ 3 BONUS)

Afin de vous aider à y voir plus clair, voici les 5 questions les plus couramment posées sur le fonds enregistré de revenu de retraite (FERR). Nous avons également ajouté 3 questions bonus que vous trouverez certainement intéressantes ! Suite à votre lecture, vous devriez être en mesure de comprendre le rôle que joue le FERR dans la planification de la retraite ainsi que toutes les subtilités qu’il renferme. Lorsque vous discuterez avec votre planificateur financier, vous serez à même de formuler vos interrogations et comprendrez les termes qu’il emploie.

 

Question #1 : Le fonds enregistré de revenu de retraite, comment est-ce que ça fonctionne ?

On définit souvent le fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) comme le prolongement du REER. Tandis que le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) vous permet d’épargner et de reporter l’impôt en vue de votre retraite, le FERR sert quant à lui à retirer un revenu durant votre retraite. Pourquoi est-ce un prolongement dans ce cas ? Eh bien, c’est parce que lors de votre retraite, vous prendrez vos REER et les transformerez en FEER afin de pouvoir avoir un revenu. Toujours pas clair ? Voici la comparaison entre les deux :

 

REER : Vous effectuez des cotisations (des dépôts d’argent) dans un compte et le montant que vous avez mis est alors déduit de votre revenu imposable. Vous pouvez effectuer des cotisations chaque année tant et aussi longtemps que vous avez gagné un revenu imposable et que vous avez des droits de cotisation. Les retraits sont facultatifs et sont sujets à imposition.

FERR : Vous ne pouvez PAS cotiser à un FERR. Vous devez d’abord détenir un REER puis le convertir en FERR pour que celui-ci vous permette de retirer un revenu périodique. Vous êtes d’ailleurs obligé de retirer un montant minimum chaque année de votre FERR et les retraits sont assujettis à la loi.

 

Donc, le principe du FERR est simple : vous transformez vos REER en FERR, puis ceux-ci vous permettent de retirer un revenu. En effet, l’Agence du revenu du Canada exige que vous fassiez un retrait minimum chaque année. Le montant minimal du retrait est établi en fonction de votre âge et de la valeur des actifs détenus dans votre compte, en date du 31 décembre de l’année précédente. Donc, en transformant votre REER en FERR, vous vous obligez à retirer une partie chaque année comme revenu.

 

Question #2 : Est-ce que les retraits d’un FERR sont imposables ?

Oui, tous les retraits et les revenus versés par un FERR sont considérés comme un revenu imposable. En fait, ces montants sont ajoutés à votre revenu annuel et sont imposés. Contrairement au fonds de revenu viager (FRV), qui est très rigide, le fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) est flexible et vous permet d’effectuer des retraits dont les montants dépassent le minimum établi par la loi aussi souvent que vous le voulez.

 

Question #3 : Quel est le principal avantage du FERR ?

En plus de vous verser un revenu périodique constant, le FERR fait en sorte que le solde de votre compte continue de croître à l’abri de l’impôt. Ainsi, seuls les montants qui vous sont versés sont sujets à imposition. C’est très avantageux à long terme !

FERR_comment-ca-marche

 

Question #4 : Quand est-ce le bon moment d’ouvrir un FERR et y a-t-il une date limite ?

Comme déjà mentionné, pour ouvrir un FERR, vous devez préalablement avoir déjà un REER. Si vous avez un REER et désirez le transformer en FERR, vous pouvez alors le faire n’importe quand. Il n’y a pas d’âge minimum pour convertir un REER en FERR. Cependant, il existe bel et bien une date limite ! Vous avez jusqu’au 31 décembre suivant votre 71e anniversaire pour convertir en option de revenus tous vos REER. Ensuite, il sera trop tard !

 

Question #5 : Est-ce possible de retirer des montants de mon REER sans passer par le FERR ?

La réponse est oui ! Vous n’êtes pas obligés de passer par le FERR pour retirer des montants, mais c’est avantageux de le faire. Au niveau fiscal, il n’y a aucune différence entre retirer de l’argent d’un REER ou d’un FERR. Les deux sont sujets à imposition. Pourquoi alors convertir vos REER en FERR ? La réponse est simple : à partir de 65 ans, les retraits d’un FERR sont admissibles au crédit d’impôt pour la pension. Le REER ordinaire, pour sa part, ne l’est pas. Qu’est-ce que ça fait ? Le crédit d’impôt pour la pension fait en sorte que vous pouvez déduire jusqu’à 2000$ des impôts que vous avez à payer. Cependant, les parties qui ne sont pas utilisées ne peuvent PAS être reportées.

 

Question #6 : Puis-je avoir les mêmes placements dans un FERR que dans un REER ?

Il est tout à fait possible d’avoir les mêmes placements dans un FERR que dans un REER. En fait, la loi stipule que tous les placements admissibles pour un REER le sont aussi pour un FERR. Donc, vous n’avez pas besoin de changer de type de placement si vous transformez vos REER.

 

Question #7 : Qu’arrive-t-il si le rentier (propriétaire) d’un FERR décède ?

La loi comporte de nombreuses exceptions, mais en règle générale, lors du décès du rentier, la valeur totale du marché des placements contenus dans le FERR est incluse dans le revenu de l’année du rentier décédé. Ainsi, il incombera aux héritiers de payer l’impôt sur le revenu de la personne décédé, mais seule la plus-value des placements après la date du décès sera imposable au nom du bénéficiaire du FERR. Cependant, si dans son testament le rentier du FERR a désigné son conjoint comme rentier remplaçant en cas de décès, le rentier remplaçant prendra sa place et recevra les rentes du défunt. Il existe d’autres exceptions plus techniques. Pour en savoir plus, consultez votre conseiller financier.

 

Question #8 : L’institution financière prélève-t-elle automatiquement de l’impôt sur les revenus excédentaires au minimum établi ?

Les revenus que vous retirez d’un FERR sont imposables, et votre institution va imposer automatiquement les montants qui excèdent le montant minimum. Ainsi, l’imposition au Québec pour les revenus excédentaires fonctionne comme suit :

 

TAUX D’IMPOSITION EN FONCTION DU REVENU RETIRÉ D’UN FERR
Montant du retrait Taux d’imposition
5 000$ et moins 21%
5 001-15 000$ 26%
15 001$ et plus 31%

 

Donc, des retenues d’impôt sont faites à la source par votre institution sur TOUT revenu excédentaire au minimum établi par la loi. Il est important de noter que malgré le prélèvement à la source, vous aurez bien souvent un solde d’impôt à payer sur vos retraits de FERR à la fin de l’année.

 

Le FERR : continuez de faire croître vos placements, tout en profitant de votre retraite

Le fonds enregistré de revenu de retraite est un moyen efficace de convertir vos REER en revenus tout en continuant de profiter de l’abri d’impôt. De plus, à partir de 65 ans, vous serez admissible au crédit d’impôt pour pension et bénéficierez d’un autre avantage considérable qui vous permettra de sauver de l’impôt. N’oubliez pas que vous avez jusqu’au 31 décembre de l’année de vos 71 ans pour transformer vos REER en FERR. Une fois cette date passée, vous devrez faire vos retraits directement à partir de vos REER et ne pourrez pas profiter de la subvention pour pension. Sur le long terme, cela peut représenter plusieurs milliers de dollars d’économies. Lorsque le temps viendra de planifier votre retraite et vos différentes options de placement, prenez le temps de consulter un professionnel afin qu’il vous donne les meilleurs conseils en fonction de VOTRE situation. Chaque personne a un portrait financier différent et devrait planifier sa retraite en conséquence.

Malgré tout, le fonds enregistré de revenu de retraite peut vous permettre de transformer vos REER en revenu, et d’économiser beaucoup d’argent lors de vos retraits ! Nous vous recommandons de consulter un conseiller financier ou un planificateur financier pour plus de détails si vous désirez utiliser le FERR.

Notice Notice

TROUVEZ UN CONSEILLER SPÉCIALISÉ POUR GÉRER AVANTAGEUSEMENT VOS FINANCES

Pour vous préparer une retraite aisée, atteindre rapidement vos objectifs financiers ou assurer votre sécurité financière.

Obtenez une consultation gratuite de 15 minutes sans aucun engagement !

Service Confidentiel, Gratuit et Sans Engagement
Expertise professionnelle
Placements profitables
Simple, rapide et efficace