CELI-secrets-a-savoir-
21 août 2019
21 août 2019,
 0

CELI-secrets-a-savoir-

Le compte d’épargne libre d’impôt, aussi plus communément appelé le CELI, est un compte ayant vu le jour assez récemment, soit en 2009, et qui ne cesse de fasciner la population. Souvent mal compris, couramment mal utilisé et parfois difficile à cerner, le CELI s’établit de plus en plus comme l’une des stratégies les plus avantageuses pour faire fructifier son épargne à l’abri de l’impôt. En effet, le CELI permet d’épargner des sommes d’argent déjà imposées, de les faire croître à l’abri de l’impôt puis de les retirer au moment voulu sans payer un sou d’impôt sur le capital et les revenus générés. Pratique, non ? Tout à fait ! Cependant, les cotisations au CELI sont régies par la loi et tout le monde a la même limite de cotisation annuelle. Si vous n’avez jamais cotisé à un CELI, vos droits de cotisations accumulés depuis 2009 (si vous y aviez droit à ce moment) sont de 52 000$ en 2017. Malgré que l’utilisation et le fonctionnement du CELI restent relativement simples, plusieurs notions échappent encore à monsieur et madame tout le monde et il importe de bien les comprendre si on veut profiter au maximum des avantages que procure le CELI. À cet effet, voici les 3 secrets qu’il faut absolument savoir sur le CELI afin d’optimiser votre épargne. Notez bien que les informations présentées ne constituent pas des conseils financiers, et que nous vous recommandons de toujours rencontrer un conseiller financier avant d’investir ou d’ouvrir un CELI.

 

Secret #1 : Vous pouvez augmenter votre limite de cotisation !

En fait, il n’est pas possible d’augmenter votre limite de cotisation, car elle est fixée par la loi. Pourquoi alors est-ce que le titre dit autrement ? Parce qu’il est en fait possible de le faire indirectement ! Ce qu’il faut absolument comprendre avec le CELI c’est que les retraits que vous effectuez une année sont des droits de cotisations que vous reportez pour l’année suivante. Vous ne perdez donc jamais de droit de cotisation. Prenons un exemple simple. Si vous cotisez 5500$ au début de l’année, mais que finalement vous retirez 2000$ pour un imprévu, ce 2000$ n’est pas une cotisation perdue. Au début de l’année suivante, vous pourrez cotiser le maximum annuel permis (prenons l’exemple de 5500$) auquel sera ajouté le 2000$ que vous avez retiré. Donc, pour l’année qui suit, vous aurez un droit de cotisation de 7500$ au lieu de 5500$. Comprenez donc que les retraits n’affectent PAS vos droits de cotisation. Contrairement au REER, où vos droits de cotisations sont annuels, fixes et non reportables, ceux du CELI s’accumulent d’année en année et les retraits peuvent être récupérés l’année suivante. Donc, il est possible d’augmenter sa cotisation une année si on a effectué un retrait l’année précédente.

Mais ce n’est pas tout ! L’objectif d’un CELI est de faire croître votre épargne à l’abri de l’impôt. Tenant cela en considération, votre argent devrait croître et du même coût augmenter le solde de votre CELI. Par exemple, si vous cotisez le maximum à votre CELI depuis 2009, soit 52 000$, et que votre CELI a généré des revenus de 8 000$, le solde est donc de 60 000$. Pourriez-vous alors seulement retirer le capital épargné ou aussi les revenus générés ? Bien sûr, vous pourriez retirer les revenus et le capital. Dans cet ordre d’idée, si vous devez, pour quelconque raison, retirer tous vos fonds de votre CELI une année puis les réinvestir l’année suivante, pourriez-vous seulement réinvestir 52 000$ ou 60 000$ ? L’Agence de revenus du Canada explique que les retraits d’un CELI peuvent être reportés à l’année suivante. Donc, c’est le montant du retrait qui est reporté, sans égard au capital et aux intérêts. Ainsi, si vous décidez que vous réinvestissez l’année suivante le 60 000$ retiré, vous pourrez réinvestir le capital et les intérêts qui avaient été générés, en plus de vos nouveaux droits de cotisations pour l’année. Ce qu’il faut comprendre, c’est que les intérêts et les revenus générés par vos placements dans un CELI font augmenter le solde de votre compte, et les intérêts peuvent également être retirés et reportés.

Maintenant, sans égard aux retraits, vous pourriez simplement vouloir changer de produits financiers sans devoir retirer vos fonds de votre CELI. Par exemple, si vous avez placé 52 000$ dans des actions à haut risque, et que votre argent a doublé en 4 ans et que vous songiez à les sécuriser, vous n’auriez pas à les sortir de votre CELI. Vous pourriez simplement liquider vos actions dans votre CELI puis placer vos liquidités dans un nouveau produit financier, par exemple un fonds commun de placement. Ce qu’il faut donc retenir, c’est que même si vous avez déjà cotisé une année le maximum de vos droits, si vous effectuez un retrait, les droits ne sont pas perdus, mais reportés à l’année suivante, ce qui augmente vos droits de cotisation pour l’année suivante. Aussi, vous n’avez pas besoin de retirer vos fonds de votre CELI si vous désirez simplement changer de produits financiers. Vous n’avez donc pas à attendre l’année suivante pour cotiser à nouveau dans un nouveau produit.

celi-augmenter-cotisation-secret

 

Secret #2 : Les retraits d’un CELI n’affectent pas vos prestations sous forme de pension de vieillesse !

 

celi-affecte-pas-pension-vieillesseVoilà quelque chose que comprennent mal plusieurs personnes ! En effet, bien des gens croient à tort que les retraits effectués d’un CELI affectent directement vos droits aux prestations sous forme de pension de vieillesse. C’est tout à fait FAUX ! Il faut penser au CELI comme à un compte spécial très utile qui peut vous permettre d’avoir des revenus de retraite non imposables et qui n’affecte pas non plus vos autres sources de revenus de retraite. Les retraits d’un CELI ne sont même pas considérés dans l’équation et cela n’aura aucun impact sur vos prestations de pension de vieillesse. Puisque le CELI n’est pas imposable, cela vous permet également de vous assurer que vous paierez le minimum d’impôt une fois l’heure de la retraite arrivée. Par exemple si vous avez un REER bien garni qui vous fournit un bon revenu à la retraite et que vous en voulez davantage sans payer plus d’impôt, le CELI est une option fantastique puisque vous pourrez effectuer autant de retrait que vous voulez sans pour autant augmenter votre revenu imposable.

De plus, le CELI peut vous être grandement utile si vous souhaitez prendre une retraite anticipée. En effet, il est possible que vous prévoyiez prendre une retraite à un âge qui ne vous permet pas encore de toucher aux prestations pour pension de vieillesse. Il vous faudra alors une source de revenus alternative. Le CELI peut être la solution idéale, du fait qu’il offre des avantages fiscaux pour la croissance de votre capital tout au long de votre vie et parce qu’il est non imposable. Il sera donc facile pour vous de prévoir combien d’argent vous disposerez à une date précise, et de monter votre budget en conséquence.

Le CELI peut donc convenir parfaitement aux personnes retraitées qui ont un surplus de revenus, qui souhaitent prendre une retraite anticipée ou simplement qui désirent avoir un revenu supplémentaire n’affectant pas leur taux d’imposition ni leurs prestations pour pension de vieillesse lors de la retraite.

 

Secret #3 : Vous pouvez choisir les produits financiers de votre choix selon vos besoins

produits-financiers-dans-celi

Bien des gens font l’erreur de penser que le CELI en lui-même est un outil qui génère des revenus. Ce n’est pas le cas. Le CELI est un compte d’épargne dans lequel vous déposez de l’argent, mais qui ne génère pas automatiquement de l’intérêt. Il faut voir le CELI comme un véhicule de placement, pas comme un placement en soi. Vous pouvez ainsi décider de placer l’argent de votre CELI dans pratiquement n’importe quel type de placement : actions, CPG, fonds commun de placement, obligations, etc. Il vous est donc possible de choisir le produit financier qui vous convient selon votre profil d’investisseur, votre tolérance au risque, votre rendement espéré ainsi que de la liquidité désirée de vos actifs. Certaines personnes pensent que le CELI en lui-même est un placement financier qui offre du rendement. La réalité, c’est que le CELI est un compte qui vous permet de choisir n’importe quel type de placement et de placer ces produits financiers à l’abri de l’impôt. Vous pouvez également diversifier votre compte CELI en plaçant vos fonds dans divers produits financiers. De plus, vous pouvez changer à votre guise vos choix de placement dans votre CELI sans pénalité. Adaptez votre compte d’épargne libre d’impôt à votre profil d’investisseur à vos besoins !

 

Obtenir plusieurs offres de placement sur le marché avec l’aide d’un conseiller financier, c’est possible ?

Vous souhaitez commencer à épargner en vue d’un projet qui vous tient à cœur ou encore simplement pour vos vieux jours ? Excellent, mais comme vous le constaterez, ça peut être compliqué de chercher partout sur internet à la recherche des meilleures offres de placements. C’est pourquoi Soumissions Conseiller Financier vous offre de remplir un formulaire gratuit afin d’entrer en contact avec un conseiller financier partenaire à notre plateforme. Si ses services vous conviennent, il pourra vous envoyer différentes propositions de placements financiers. Vous économiserez du temps, et bénéficierez de plusieurs offres sur le marché. Nos partenaires sont motivés et prêts à vous aider !

N’attendez pas, et remplissez notre formulaire pour obtenir vos propositions de placement de la part de nos partenaires ! Quelques clics pourraient vous rapporter gros !

Notice Notice

TROUVEZ UN CONSEILLER SPÉCIALISÉ POUR GÉRER AVANTAGEUSEMENT VOS FINANCES

Pour vous préparer une retraite aisée, atteindre rapidement vos objectifs financiers ou assurer votre sécurité financière.

Obtenez une consultation gratuite de 15 minutes sans aucun engagement !

Service Confidentiel, Gratuit et Sans Engagement
Expertise professionnelle
Placements profitables
Simple, rapide et efficace