Devenir Planificateur Financier en 2019 – Formation, Compétences, Salaire, Profil, Perspectives d’emploi…

devenir-planificateur-financier-formation-salaire-avantages
21 août 2019
21 août 2019,
 0

Le rôle du planificateur financier dans la vie des ménages québécois est d’une importance capitale puisqu’il participe activement à l’élaboration de stratégies menant à réaliser les projets de ses clients. C’est entre autres grâce à lui que bien des gens parviennent à bien planifier leur retraite, à prévoir les fonds nécessaires pour l’achat de leur maison, d’amasser l’argent nécessaire pour leurs projets, etc. Un planificateur financier, c’est un peu comme un chef d’orchestre qui gère et coordonne les finances de ses clients. Cependant, bien des gens se demandent quelles sont les véritables qualifications de leur conseiller financier ? D’ailleurs, quelles sont les différences entre le conseiller financier et le planificateur financier? Quels cours et quelle formation doit-on suivre pour devenir planificateur financier ? Pour ceux qui aspirent à exercer cette profession, le parcours à suivre peut sembler obscur et difficile à suivre. Afin de permettre à monsieur et madame tout le monde de bien comprendre les formations et compétences professionnelles que possède leur planificateur financier, et afin d’aider ceux qui aspirent à exercer cette profession, nous avons dressé un profil de tout ce que vous devez savoir sur le métier de planificateur financier. Que ce soit au niveau du rôle, des qualités, de la formation, du salaire, etc., vous trouverez ici toutes les réponses à vos questions !

devenir-planificateur-financier-formation-salaire-avantages

 

Description du rôle d’un planificateur financier

On peut présenter un planificateur financier comme un professionnel spécialisé dans la gestion des finances personnelles. Il détient un titre professionnel protégé par la loi (Planificateur financier : Pl.Fin.) et dont la pratique est minutieusement encadrée par l’IQPF, l’AMF et divers autres organismes. C’est un professionnel que l’on qualifie habituellement de « généraliste », dans la mesure où il analyse la situation financière des clients, élabore des plans d’action spécialisés en fonction de ses clients, formule des recommandations et trouve des spécialistes qualifiés lorsque les besoins de ses clients dépassent son champ de compétence. On répète souvent que c’est un chef d’orchestre des finances qui sait parfaitement harmoniser tous les aspects de votre vie financière, et vous trouver les bons spécialistes en cas de besoin. Cependant, à lui seul, son rôle est de veiller à ce que vos finances personnelles soient en santé, que vous planifiez bien votre épargne en vue d’un projet futur, et plus encore ! Voici quelques aspects de votre situation financière sur lesquels peut jouer votre planificateur.

  • Coordonner votre épargne
  • Monter un budget
  • Gérer vos placements
  • Mettre en place une stratégie d’épargne-retraite
  • Planifier vos liquidités
  • Aider à acheter une maison (au niveau financier)
  • Trouver les bons produits d’assurance pour vous
  • Et plus encore !

Le planificateur financier est une personne qui exerce un rôle de conseil dans la vie de ses clients et dont l’objectif est d’optimiser la croissance des actifs de ce dernier, la protection du patrimoine, la gestion des dettes, la retraite, la succession et tout ce qui touche les assurances. Un rôle important et complet qui doit être pris au sérieux !

planificateur-financier-role-clients

 

Le profil d’un planificateur financier

Comment reconnaît-on un bon planificateur financier ? Il existe en effet un « profil type » pour savoir si vous avez ce qu’il faut pour devenir planificateur financier. En effet, ce métier n’est pas seulement une question de chiffre, loin de là ! Vous entrez dans la vie personnelle de tous vos clients et vous devez comprendre que vous devrez gérer des situations délicates relatives à la vie personnelle, amoureuse et professionnelle de vos clients. Un planificateur financier se doit de faire preuve d’empathie et d’écoute lorsqu’il rencontre des clients, car il doit aborder des sujets souvent peu agréables comme le divorce, la mortalité, la maladie, la faillite, etc. Un planificateur ne se contente donc pas de faire des calculs, de remettre des papiers bien faits et de disparaître, pas du tout ! Au contraire, un véritable professionnel se doit d’analyser tous les aspects de la vie de ses clients afin de les conseiller le mieux possible. Comme vous vous en doutez, chaque personne est différente et les conseils d’un planificateur ne seront pas les mêmes pour une mère monoparentale de deux enfants que pour un jeune de 22 ans célibataire.

Une personne souhaitant exercer ce métier doit ainsi avoir de nombreux champs d’intérêt, dont :

  • La fiscalité
  • Les aspects légaux
  • La retraite
  • Les placements
  • La succession
  • La finance
  • Les assurances
  • La gestion des risques

Une personne désirant devenir un planificateur financier devra également avoir certaines aptitudes, dont les principales sont :

  • Avoir un bon sens de l’organisation
  • Faire preuve d’empathie, d’écoute et d’ouverture d’esprit
  • Disposer d’un esprit d’analyse et de synthèse
  • Être en mesure de poser des diagnostics financiers
  • Avoir une grande faciliter à communiquer
  • Être autonome, minutieux, ordonné et avoir le souci du détail
  • Mettre en place des méthodes de travail rigoureuses
  • Être à l’aise avec les chiffres et la finance

Il ne s’agit donc pas simplement d’aimer l’argent pour exercer le métier de planificateur financier. Vous devez entre autres aimer écouter, comprendre et aider les gens en général et être en mesure de véhiculer, communiquer et mettre en place des stratégies financières qui seront susceptibles d’améliorer leur situation.

Voyons maintenant quelques compétences que possède un bon planificateur financier.

  • Être en mesure d’établir un profil pour chacun de ses clients
  • Être à l’écoute du client et établir un climat de confiance
  • Établir des objectifs clairs et précis sur les plans personnels et professionnels pour le client
  • Choisir et adopter une approche plutôt relationnelle que transactionnelle avec la clientèle
  • Avoir des aptitudes qui lui permettent de communiquer efficacement avec ses clients et les autres intervenants en planification financière personnelle
  • Avoir un esprit d’analyse, de synthèse et une bonne maîtrise des mathématiques financières
  • Avoir et développer un vaste réseau de contacts composé de spécialistes complémentaires à référer en cas de besoin
  • Superviser et coordonner le travail des spécialistes référés au client
  • Suivre les règles déontologiques du métier et toujours adopter un comportement éthique
  • Faire preuve d’engagement social afin d’améliorer la santé économique du public
  • S’engager dans un processus de formation continue

Un planificateur financier digne de ce nom devrait donc détenir toutes ces aptitudes, ces compétences et être en mesure d’agir dans tous les champs d’intérêt identifiés. Voyons maintenant en détail quel est le parcours académique et professionnel menant à l’obtention du titre de planificateur financier.

planificateur-financier-compétences-aptitudes

 

Formation professionnelle et parcours académique pour devenir planificateur financier

Le parcours académique menant à l’obtention du titre de planificateur financier est un cheminement qui se fait normalement en 4 étapes. C’est une formation complète et rigoureuse durant laquelle les étudiants doivent sans cesse se démarquer. Voici un tour d’horizon complet du parcours académique et des formations à suivre pour devenir planificateur financier.

 

1. Formation académique ou équivalence

Tout d’abord, pour devenir planificateur financier, vous devez compléter un programme universitaire reconnu par l’IQPF. Il n’existe pas une seule avenue et un seul programme pour accéder au cours de formation de l’IQPF. En fait, plusieurs universités offrent des combinaisons de certificats, des baccalauréats ou des programmes qui sont reconnus et qui permettent aux étudiants de poursuivre leur cheminent en planification financière. Voici un tableau qui présente toutes les institutions d’enseignement au Québec qui offrent des programmes reconnus par l’IQPF, ainsi que la formule des cours (en classe ou à distance).

 

Université ou institution Programme de formation Formule d’enseignement
Université Laval Le certificat en services financiers et deux autres certificats parmi ceux reconnus (administration, droit, économie ou actuariat)
ou
Baccalauréat en administration des affaires (BAA) avec le cheminement spécialisé en services financiers
En classe

À distance

Université McGill Compléter le diplôme en finance appliquée (jusqu’en 2013)
ou
Certificat d’études supérieures en planification financière
En classe (le soir, en anglais)
Université du Québec à Trois-Rivières Baccalauréat en administration des affaires (Cheminement finance + 4 ou 5 cours à distance en formule TELUQ)
ou
Baccalauréat en sciences comptables dans le profil planification financière personnelle (PFP)
En classe
HEC Montréal Certificat en planification financière personnelle et deux certificats au choix parmi : administration, droit, économie ou actuariat. En classe
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue Certificat en planification financière et deux certificats au choix parmi : administration, droit, économie ou actuariat. En classe et combiné avec des cours à distance en formule TELUQ
Université du Québec à Montréal – École des sciences de la gestion Certificat en planification financière personnelle et deux certificats au choix parmi : administration, droit, économie ou actuariat. En classe

À distance TELUQ

Université du Québec à Chicoutimi Certificat en planification financière personnelle et deux certificats au choix parmi : administration, droit, économie ou actuariat. En classe

À distance TELUQ

Canadian Securities Institute Formation Mondiale (CSI) Programme en planification financière au Québec et deux certificats au choix parmi : administration, droit, économie ou actuariat. À distance (français et anglais)
Université du Québec à Rimouski Baccalauréat en administration dans la concentration « services financiers »
ou
Certificat en planification financière et deux certificats au choix parmi : administration, droit, économie ou actuariat.
En classe
Université du Québec en Outaouais Certificat en planification financière personnelle et deux certificats au choix parmi : administration, droit, économie ou actuariat. *Programme actuellement suspendu pour une durée indéterminée*

 

Comme vous pouvez le voir, il existe une foule de programmes universitaires partout à travers le Québec qui peuvent permettre d’accéder au titre de planificateur financier. La durée d’un programme universitaire est habituellement de 3 ans, soit 3 ans pour un baccalauréat ou 3 certificats d’une année chacun. Cependant, il est possible d’accéder au cours de formation de l’IQPF sans compléter l’un de ces programmes. En effet, l’IQPF reconnait certaines équivalences de formation, qui vous permettent d’accéder directement au cours de formation sans devoir retourner aux études. Voici la liste de toutes les équivalences reconnues :

 

Les équivalences de formation reconnues par l’IQPF

  • Titre de CFP + formation universitaire
  • Maîtrise en planification financière
  • CPA, avocat, notaire
  • Formation universitaire en administration, économie, droit ou actuariat + deux ans d’expérience
  • Baccalauréat ou maîtrise + certificat en planification financière et deux ans d’expérience
  • A. avec baccalauréat en administration, économie, droit ou actuariat + deux ans d’expérience
  • Un titre reconnu et deux certificats, soit en administration, économie, droit ou actuariat + deux ans d’expérience
  • Formation universitaire + deux années d’expérience
NOTEZ BIEN : Les candidats qui ne respectent pas le cheminement traditionnel et les programmes indiqués dans le tableau ci-dessus doivent toujours présenter un dossier de candidature afin de faire approuver leur demande d’équivalence de formation. Il se peut que leur demande soit refusée si l’IQPF juge l’équivalence insuffisante.

 

Une fois l’un des programmes officiels complétés ou l’une des équivalences approuvées, vous pouvez accéder au cours de formation professionnelle (CFP) de l’IQPF.

 

2. Cours de formation professionnelle (CFP) de l’IQPF

Toute personne désirant opérer en tant que planificateur financier et détenir le titre doit suivre le cours de formation professionnelle qu’offre l’Institut québécois de planification financière (IQPF). Voici quelques détails sur le cours en question :

Durée du cours : 54 heures réparties sur 9 semaines

Coût du cours (matériel, cours et examen tout inclus) : 2 842,26$

Préalable : Formation académique reconnue

Contenu du cours : Le cours de formation professionnelle se veut être une synthèse et un récapitulatif de la matière vue au cours de la formation académique. Tout au long du cours, l’étudiant solidifie ses connaissances et apprend à appliquer une méthodologie de travail dans le cadre d’opérations reliées à la planification financière personnelle. Une fois les 54 heures de cours terminées, l’étudiant est prêt et autorisé à réaliser l’examen final de l’Institut de planification financière (IQPF).

 

3. Examen de l’Institut québécois de planification financière (IQPF)

Une fois que vous avez terminé le cours de formation de 54 heures, l’IQPF exige que vous réalisiez un examen final récapitulatif. Le coût de ce dernier a déjà été réglé lorsque vous avez payé la facture de votre cours de formation. La réussite de l’examen final permet à l’étudiant d’obtenir son diplôme de l’IQPF. Cependant, pour détenir le titre de planificateur financier, le diplômé doit en faire la demande à l’AMF.

 

4. Obtenir un permis auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF)

Une fois que l’étudiant a obtenu son diplôme de l’IQPF, il peut faire une demande de certificat de représentant auprès de l’AMF pour obtenir le titre officiel de planificateur financier (Pl.fin.). Pour obtenir le certificat de représentant, le demandeur devra avoir obtenu son diplôme de l’IQPF moins de 6 ans avant la demande, sans quoi il devra peut-être refaire l’examen final de l’IQPF. De plus, lorsqu’il fera sa demande, le futur planificateur financier devra remplir les bons formulaires dépendamment de son statut légal (pour le compte d’un cabinet, d’une société autonome, représentant autonome, etc.). Une fois obtenu, le certificat est alors valide pour une durée de 1 an et est renouvelable chaque année. De plus, pour obtenir son certificat et pour garder son titre, le planificateur financier doit s’acquitter des frais d’obtention (à la première demande) et de renouvellement (à chaque année).

COÛT DU PERMIS ET DU RENOUVELEMENT : Le coût pour l’étude de votre dossier en vue de l’obtention de votre certificat et de votre permis est de 128$ plus taxes. Le montant de cotisation annuelle pour renouveler le certificat de représentant est de 358,72$ taxes incluses. Les professionnels doivent également s’acquitter d’un frais annuels de 336,88$ taxes incluses auprès de la Chambre de l’assurance de dommages (ChAD).

 

formation-planifiacteur-financier-AMF-IQPF

Les principaux employeurs des planificateurs financiers

Une fois diplômé de l’IQPF et certifié par l’AMF, un planificateur financier peut exercer sa profession pour divers employeurs. Voici les principaux :

  • Institutions financières (banques, caisses, etc.)
  • Sociétés autonomes
  • Cabinets
  • Travailleurs autonomes

En effet, un planificateur financier peut tout autant travailler à son compte, que dans un cabinet ou encore même dans une institution financière. Les perspectives d’emploi sont excellentes et il est relativement aisé de se trouver un poste une fois le diplôme et la certification obtenus.

Ce que beaucoup de gens apprécient du métier de planificateur financier, c’est qu’il permet de se spécialiser au fil des années afin de réduire son champ d’action à des dossiers bien précis. Par exemple, un planificateur financier décidant de travailler pour une institution financière pourrait développer une expertise en placements et devenir gestionnaire de portefeuille de placements. Un autre exemple pourrait être qu’un planificateur financier à son compte se spécialise en redressement financier et aide les personnes à faibles revenus ou en difficulté financière à reprendre leurs finances en main. Il y a des tonnes d’exemples, et la diversité des spécialisations est la raison pour laquelle ce métier est tant aimé par ses pratiquants. Bien souvent, les planificateurs financiers vont choisir un employeur qui leur permettra de toucher un peu plus les secteurs qui les intéressent, et qui leur offrent les meilleures conditions d’emploi. Voyons maintenant la fameuse question que bien des gens se posent : combien est-ce que ça gagne par année un planificateur financier ?

 

Le salaire et la forme de rémunération d’un planificateur financier

Pour devenir planificateur financier, il faut avoir suivi un peu plus de 5 années d’études postsecondaires (2 collégiales ; 3 universitaires ; environ 3 mois de formation IQPF). C’est largement au-dessus de la moyenne des emplois du Québec. De plus, les personnes qui pratiquent le métier de planificateur financier font partie d’un ordre professionnel et leur titre est protégé par la loi. Évidemment, un planificateur financier n’est pas un bénévole et son expertise vaut son pesant d’or. Dans cet optique, un professionnel de la planification financière peut être rémunéré de trois façons :

  • Honoraires professionnels
  • Commissions sur produits de placements et valeurs mobilières
  • Combinaison des deux

La forme de rémunération d’un planificateur financier dépend de plusieurs facteurs, dont notamment son employeur et sa capacité ou son incapacité à vendre des produits de placements et des valeurs mobilières. En effet, si un planificateur travaille pour une institution, il y a des chances qu’il ait un salaire combinant à la fois des honoraires professionnels et des commissions ou encore uniquement des commissions. Bien souvent, les membres de cabinets professionnels sont rémunérés selon des honoraires préétablis et sont évalués selon la satisfaction du client. Un planificateur financier faisant de la consultation chargera habituellement des honoraires professionnels pour ses services au lieu de commission, qui sont moins bien perçus au Québec. Mais quel est le salaire d’un planificateur financier ?

  • Salaire médian d’un planificateur financier au Québec : 90 000$/année

Comme vous pouvez le voir, un planificateur financier a un très bon salaire et nombreux sont ceux qui ont des salaires dépassant les 6 chiffres.

 

Une journée dans la peau d’un planificateur financier : horaire, conditions de travail, rendez-vous, clients, etc.

Une journée typique dans la vie d’un planificateur financier commence habituellement autour de 8h00-08h30 le matin. Dans une journée, un planificateur financier peut facilement avoir 3 ou 4 rendez-vous en plus de répondre au téléphone et d’assister aux réunions. De plus, il peut arriver que le planificateur financier ait besoin de se déplacer au domicile du client lorsque celui-ci est dans l’incapacité de se déplacer. L’horaire d’un planificateur financier doit bien souvent s’adapter aux horaires et aux disponibilités de ses clients. Ceci étant dit, le client doit également respecter les plages horaires de son planificateur. À chaque rencontre, un planificateur passe en moyenne 1 heure et demie avant son client et fait un retour sur le dossier pendant 15 minutes avant chaque rencontre. Du moins, c’est ce que les planificateurs font habituellement. Les conditions de travail, les horaires, les vacances et tous les avantages sociaux varient grandement dépendamment du type d’employeur. Si vous êtes travailleur autonome, vous êtes votre propre patron et c’est vous qui vous imposez vos propres conditions de travail. Par contre, si vous travaillez pour un cabinet ou une institution financière, on vous imposera alors des conditions bien particulières, mais vous aurez une sécurité d’emploi que vous n’avez pas étant à votre compte. Chaque planificateur choisit son employeur et ses conditions en fonction de ses goûts et de ses objectifs.

 

Être planificateur financier : une profession humaine qui repose sur la communication !

Pour terminer, il faut comprendre que la profession de planificateur financier repose beaucoup sur l’écoute et la communication. Oui, tout ce qui touche la finance est d’une importance primordiale, mais ce qui fait réellement la valeur d’un excellent courtier, c’est sa capacité à véhiculer l’information et à comprendre les besoins de ses clients. C’est de cette façon qu’il sera en mesure de formuler les meilleures recommandations, de mettre en place les stratégies les plus optimales et d’optimiser les finances personnelles de ses clients. On peut donc dire que devenir planificateur financier, c’est choisir un métier humain qui contribue à améliorer la vie des gens !

employeurs-planificateur-financiers

Notice Notice

OBTENEZ DE L'INFO SUR LES FORMATIONS / OPPORTUNITÉS POUR DEVENIR CONSEILLER FINANCIER

Soyez mis en contact avec un professionnel du milieu !

Service Confidentiel, Gratuit et Sans Engagement
Expertise professionnelle
Placements profitables
Simple, rapide et efficace