Devenir Conseiller Financier en 2019-2020 – Formation, AMF, Salaire et Options

20 août 2019
20 août 2019,
 0

Vous êtes-vous déjà demandé quelle formation détenait votre conseiller financier ?

Après tout, c’est ce dernier qui a la tâche de vous conseiller sur votre épargne et qui a le mandat d’optimiser votre portefeuille de placement. Son rôle dans la vie de ses clients est très important et le processus menant à l’obtention de son poste est souvent méconnu.

Devant aider chaque jour plusieurs clients à prendre des décisions logiques, intelligentes et réfléchies en matière de placement, d’épargne et de sécurité financière, ces spécialistes en finances sont des partenaires de grande qualité, au même titre qu’un planificateur financier.

En effet, un conseiller financier et un planificateur financier n’ont pas le même rôle, et leur formation n’est pas non plus la même.

 

Afin de bien cerner comment il est possible de devenir conseiller financier en 2019-2020, voici tout ce que vous devez savoir sur cette profession.

Comment devenir conseiller financier et quel salaire aura t'il ?

 

 

Le rôle et le titre du conseiller financier au Québec


Un conseiller financier est une personne qui travaille habituellement pour une institution financière (caisse, banques, etc.) et dont le titre peut varier.

Il a comme mandat de fournir des conseils à ses clients en matière de placement, et aide les gens à mettre en place des stratégies afin d’atteindre leurs objectifs financiers.

Il peut également être présenté sous d’autres titres. Par exemple, il se peut que l’on vous le présente sous le titre :

  • de « conseiller en placement »,
  • de « spécialiste en placement » ou encore
  • de « conseiller en sécurité financière ».

Il existe certaines différences entre les niveaux de formation, les tâches et les rôles généraux de chacun de ces titres, mais les grandes lignes sont les mêmes : ils doivent vous aider à prendre des décisions éclairées en matière de placement.

Le conseiller financier traditionnel peut uniquement vous faire prendre des fonds communs de placement et va vous référer à un conseiller en placement si vous désirez choisir d’autres produits. Cependant, un conseiller en placement peut généralement vendre également :

  • des actions,
  • des obligations,
  • des CPG,
  • des options,
  • etc.

Il doit également conseiller ses clients en matière de passif, et lui conseiller des produits financiers qui vont lui permettre de payer le moins d’intérêt tout en répondant le plus efficacement à ses besoins.

Donc, pour résumer, son rôle est de fournir des conseils en matière de crédit, d’épargne et de placement.

Contrairement au planificateur financier, il ne peut pas agir dans d’autres domaines et ne peut pas travailler à son compte, puisque son rôle est principalement de vendre des produits financiers. Étant l’un des professionnels que vous verrez le plus souvent dans votre vie, il est en quelque sorte votre porte d’entrée dans une banque, et c’est lui qui vous dirigera vers les bons spécialistes si jamais vous avez des besoins particuliers.

Si vous souhaitez contracter une deuxième hypothèque ou si vous désirez obtenir des informations en matière d’assurance vie, il saura vous trouver rapidement des professionnels qualifiés pour vous aider.

conseiller financier formation 2020

 

 

Les compétences et aptitudes d’un conseiller financier

Un conseiller se doit d’avoir certaines compétences pour exercer adéquatement ses fonctions.

Entre autres, 5 compétences ont été identifiées :

  1. Doit entretenir et maintenir de bonnes relations avec sa clientèle et comprendre le profil et les objectifs financiers de chacun de ses clients.
  2. Doit fournir des conseils financiers objectifs, impartiaux et de qualité à ses clients et trouver des solutions en matière de crédit et de placement.
  3. Doit fournir des renseignements à tous ses clients en matière de rendement de leurs actifs et être en mesure de synthétiser la performance des marchés.
  4. Doit être un acteur objectif et professionnel qui aide ses clients à prendre de bonnes décisions en matière de répartition d’actifs.
  5. Doit faire de la prospection, au nom de l’institution pour laquelle il travaille, afin de prendre contact avec des clients potentiels en vue de leur vendre des produits de placement.

les aptitutes et qualités recherchées chez un conseiller financier

Il doit également avoir plusieurs aptitudes et qualités professionnelles afin de conseiller pertinemment ses clients.

Puisqu’il exerce un rôle clé dans la vie financière de ses clients, voici les qualités recherchés chez lui :

  • D’être à l’écoute de ses clients
  • De faire preuve d’ouverture d’esprit et d’empathie
  • D’avoir un excellent sens de l’organisation
  • D’avoir une bonne facilité à communiquer
  • D’avoir des méthodes de travail rigoureuses et méthodiques
  • Disposer d’un esprit critique, analytique et d’un bon jugement

Il ne fait aucun doute que tous les clients, lorsqu’il est question de leurs finances, recherchent uniquement les meilleurs professionnels sur le marché. C’est pourquoi il est si important pour ces spécialistes des finances d’être proactifs, de faire de bons suivis avec leurs clients et de toujours cibler les produits financiers qui correspondent à leurs besoins.

les études du conseiller financier

 

 

La formation menant à la profession de conseiller financier (AMF / OCRCVM)

Contrairement à la formation pour devenir planificateur financier, celle pour devenir conseiller financier n’est pas aussi linéaire. En effet, puisque le rôle d’un conseiller varie d’une institution à l’autre et que le champ d’action de ce dernier peut varier dépendamment de ses compétences, l’Autorité des marchés financiers décerne des permis d’exercice pour plusieurs types de connaissances.

Pour faire ça simple, un conseiller financier désirant fournir des conseils au public en matière de placement doit détenir un permis d’exercice dans le domaine des valeurs mobilières.

Voici la démarche générale qu’il doit alors emprunter s’il veut pouvoir exercer professionnellement sa profession.

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il n’existe pas une formation qui mène directement à cette profession. D’un conseiller à l’autre, ces derniers peuvent avoir différentes certifications et différentes compétences reconnues par l’Autorité des marchés financiers.

Par exemple, un conseiller financier agit dans les valeurs mobilières (placement), mais ce secteur est divisé en 5 sous-secteurs par l’AMF, chacun nécessitant une certification bien précise.

On pense notamment à :

  1. Courtage en placement et en exercice restreint
  2. Marchés dispensés
  3. Épargne collective
  4. Gestion de portefeuille
  5. Plans de bourses d’études

Pour obtenir un permis dans chacune de ces spécialités, une personne doit avoir préalablement suivie une formation reconnue par l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM). Les institutions financières et les employeurs auront des normes minimales en matière de formation et demanderont à ce que le futur ou le présent employé détiennent des permis de l’AMF pour vendre et conseiller des produits de placement.

Une personne désirant devenir planificateur financier doit suivre les 4 étapes suivantes :

  1. Identifier les cours privés en services financiers qui sont reconnus et exigés par l’OCRCVM pour chaque sous-secteur
  2. Suivre les cours privés identifiés
  3. Faire une demande de permis auprès de l’AMF une fois les cours terminés
  4. L’employeur inscrira son nouveau conseiller à la Base de données nationale d’inscription (BDNI)

Comme vous pouvez le voir, le processus de formation n’est pas simple, et il faut très bien s’informer auprès de l’AMF et de l’OCRCVM avant d’entreprendre quelque cours que ce soit. Il est également possible de devenir un employé d’une institution financière puis de demander à ce que l’on vous conseille sur les cours à suivre pour devenir conseiller financier.

formation conseiller financier 2020

 

 

4 étapes à suivre pour devenir Conseiller en sécurité financière


Comme nous l’avons expliqué, un conseiller financier peut détenir d’autres titres professionnels, dépendamment de ses formations et de ses spécialisations. Un titre professionnel que la majorité des professionnels du milieu des services financiers se doivent d’avoir est le titre de Conseiller en sécurité financière.

Le titre de Conseiller en sécurité financière permet de vendre des produits d’assurance de personnes, soit de l’assurance vie, de l’assurance maladies graves, de l’assurance invalidité, etc., mais également des placements via des fonds distincts.

Afin de devenir Conseiller en sécurité financière, il faut suivre plusieurs étapes, car la profession est surveillée et réglementée par l’Autorité des marchés financiers au Québec.

Voici donc les 4 étapes à suivre pour devenir Conseiller en sécurité financière :

 

ÉTAPE 1 : COMPLÉTER UN PROGRAMME DE QUALIFICATION EN ASSURANCE DE PERSONNE (PQAP). Vous devez vous inscrire à un organisme d’enseignement collégial ou privé qui offre un cours de 3-4 mois environ et qui vous enseigne toutes les notions à savoir sur l’assurance de personnes au Québec. Vous devez donc réussir les examens du PQAP et les cours de base reconnus par l’Autorité des marchés financiers afin de pouvoir accéder à la deuxième étape, soit les examens finaux de l’AMF.

 

ÉTAPE 2 : RÉUSSIR LES EXAMENS FINAUX DE L’AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS (AMF). Une fois que vous aurez complété la formation obligatoire (PQAP), vous devrez vous inscrire aux examens de l’Autorité des marchés financiers. Pour ce faire, vous allez devoir utiliser leurs services en ligne, compléter une demande d’examens et ensuite sélectionner les dates de vos 4 examens. En effet, il y a 4 examens à réaliser pour obtenir le titre de Conseiller en sécurité financière, soit un examen de déontologie, un d’assurance vie, un autre de maladies graves, et finalement un examen de fonds distincts. Une fois que vos examens sont complétés, vous recevrez vos notes par la messagerie sécurisée de Clic Sécur. Il faut obtenir une note d’au moins 60% à chaque examen pour passer. Une fois vos examens réussis, vous pourrez passer à la prochaine étape et faire votre période probatoire.

 

ÉTAPE 3 : RÉUSSIR LA PÉRIODE PROBATOIRE DE 12 SEMAINES. Après avoir fait vos examens, vous allez devoir être engagé par un assureur, un courtier ou une institution financière et réaliser un « stage », soit une période probatoire de 12 semaines avec un minimum de 28 heures de travail par semaine. Cette période probatoire permet au futur conseiller de se familiariser avec toutes les procédures et réalités de sa nouvelle profession, sous la supervision d’un maître de stage. Après avoir fait la période probatoire de 3 mois, vous pourrez alors passer à la dernière étape.

 

ÉTAPE 4 : FAIRE LA DEMANDE DE CERTIFICAT. Une fois votre période probatoire terminée, vous allez vous adresser à l’Autorité des marchés financiers afin de leur dire que votre stage est terminé, et que vous êtes prêt à faire votre demande de certificat en assurances de personnes. Ce certificat vous permettra de pouvoir enfin porter le nom de Conseiller en sécurité financière, et d’opérer sans l’aide d’un superviseur de stage. Une fois ce certificat obtenu, vous êtes finalement devenu Conseiller !

formation conseiller securite financiere 2020

 

 

3 étapes à suivre pour devenir Représentant en épargne collective


Nous vous avons présenté les étapes à suivre pour devenir Conseiller en sécurité financière, soit pour pouvoir proposer des produits d’assurance de personnes et de fonds distincts. Mais la majorité des Conseillers financiers détient également le titre de Représentant en épargne collective, ce qui leur permet de vendre des fonds communs de placement et d’autres produits d’investissement au Québec. Ce titre n’est pas assujetti à un curriculum de l’Autorité des marchés financiers, mais plutôt à l’Institut IFSE.

Voici les 3 étapes à compléter pour devenir représentant en épargne collective et vendre des fonds communs de placement :

 

ÉTAPE 1 : COMPLÉTER LA FORMATION PRÉPARATOIRE OBLIGATOIRE. L’IFSE exige que vous suiviez une formation préparatoire obligatoire avant de réaliser leur examen. Cette formation se donne souvent au niveau collégial avec la formation en assurance de personnes. Cependant, elle se donne également au niveau institutionnel en mode accéléré en quelques semaines seulement, parfois même 1 semaine. Cette formation vous permet de passer à travers tout le manuel qui sera à l’examen afin d’obtenir le titre de représentant. Une fois votre formation et vos examens préparatoires réussis, vous pouvez accéder à la deuxième étape et passer l’examen de l’IFSE.

 

ÉTAPE 2 : RÉUSSIR L’EXAMEN FINAL DE L’IFSE. Après avoir terminé votre formation préparatoire, vous allez vous inscrire à l’examen final de l’IFSE, qui consiste en 1 seul examen de 100 questions à livres fermés de 3 heures, c’est-à-dire que vous avez seulement le droit à votre calculatrice et à un crayon. Le seuil de passage pour l’examen est de 60%, soit 60 questions sur 100. Si vous réussissez l’examen final, vous allez ensuite pouvoir passer à la prochaine étape et commencer à travailler auprès d’un cabinet ou d’une entreprise qui vend des fonds communs de placement.

 

ÉTAPE 3 : TROUVER UN EMPLOI ET COMMENCER SA CARRIÈRE. Afin de démarrer votre profession de Représentant en épargne collective, vous devez être associé à un cabinet ou une entreprise des services financiers qui vend des fonds communs de placement. Contrairement au titre de Conseiller en sécurité financière, vous n’avez pas de stage à faire. Dès que votre examen final est réussi, vous détenez votre titre de Représentant en épargne collective, et vous pouvez vendre par vous-même des fonds communs de placement.

formation representant epargne collective 2020

 

 

Conseiller en sécurité financière + Représentant en épargne collective = Conseiller financier

Pourquoi entend-on souvent parler du terme « Conseiller financier » et plus rarement de Conseiller en sécurité financière et de Représentant en épargne collective ? En fait, c’est une question souvent de simplification de vocabulaire pour les clients. Afin de ne pas mélanger les gens, certains cabinets, assureurs et institutions financières vont donner le titre de Conseiller financier à certains de leurs employés qui détiennent une formation en assurances de personnes ou en fonds communs de placement.

Bref, souvent, une personne qui détient le titre de Conseiller en sécurité financière + le titre de Représentant en épargne collective va se faire appeler un Conseiller financier. Ce n’est pas toujours le cas cependant. Si vous voulez savoir si le conseiller devant vous peut vous offrir autant des produits d’assurance que de placement, posez-lui la question à savoir s’il détient les deux titres dont nous vous avons parlé.

Peu importe comment ces professionnels s’appellent, leurs perspectives d’emploi sont nombreuses, et il existe plusieurs types d’employeurs qui peuvent avoir recours à leurs services.

conseiller financier 2020 quebec

 

 

Comment fonctionne la rémunération et quel est le salaire d’un conseiller financier ?

Il peut être rémunéré de trois façons :

  1. Un salaire basé sur un taux horaire fourni par l’employeur
  2. Des frais et commissions chargées au client
  3. Une combinaison des deux

En fait, puisqu’il travaille la plupart du temps pour une institution financière, ce dernier doit conseiller les clients de la banque. Il a donc bien souvent déjà une clientèle bien établie que la banque lui fournit. Ces spécialistes des finances ont la plupart du temps un mode de rémunération mixte qui combine un salaire annuel fixe (ou basé sur un taux horaire) et qui augmente avec diverses commissions perçues auprès des produits de placement qu’il vend.

En effet, les clients qui se présentent en succursale afin d’obtenir des conseils n’ont généralement pas besoin de débourser de l’argent. C’est de cette façon que les banques attirent beaucoup de clients et pourquoi les conseillers ont un salaire de base.

Sachez que sur chaque vente réalisée par l’un de ses employés, la banque se garde une grosse partie des frais chargés au client et une commission est versée à son spécialiste.

Le salaire moyen d’un conseiller financier, sans les commissions, est de 35 000$ à 50 000$.

Beaucoup seront surpris par ce chiffre assez bas, mais c’est qu’ils n’ont pas compris qu’il NE COMPREND PAS les commissions.

Ainsi, une fois les commissions versées, le salaire peut facilement atteindre les 60 000-70 000$ par année dépendamment de son réseau de clients, des produits qu’il a vendu et de ses performances. Ainsi, le salaire de base peut paraître bas, mais une fois combiné avec les commissions, il peut rapidement devenir intéressant.

voici les employeurs potentiels d'un conseiller financier

 

 

Quels sont les employeurs potentiels et les perspectives d’emploi d’un conseiller financier ?

Les principaux employeurs potentiels sont évidemment les institutions financières, que ce soit les caisses ou les banques.

Un conseiller financier détenant une spécialisation en placement pourrait travailler également pour une maison de courtage.

En 2017, les perspectives d’emploi étaient déjà bonnes pour cette profession et plusieurs centres de formation affirment de 80-90% de leurs étudiants se trouvent un emploi dans le secteur financier une fois leur formation achevée.

On peut donc penser que les probabilités de se trouver un emploi sont élevées.

Voici une vidéo d’Industrielle Alliance qui présente les avantages et les raisons qui peuvent pousser les conseillers à choisir cet employeur pour exercer leur profession.

Devenir conseiller financier chez Industrielle Alliance

 

 

Liste de Directeur d’agence Industrielle alliance par région qui sont disponibles pour répondre à vos questions

 

Laval et Montréal :
M.Yves Aubin
https://www.linkedin.com/in/yves-aubin-383a9130/

 

Région du Saguenay Lac-St-Jean :
M.Francois Brassard
https://www.linkedin.com/in/francois-brassard-614b4a128/

 

Granby :
https://ia.ca/fr/fiche-conseiller/conseiller/joel-gagnon

 

 

3 types d’employeurs qui peuvent offrir les services de conseiller financier

Au Québec, le monde des services financiers est divisé en plusieurs sous-catégories, et ça peut vite devenir un peu mélangeant. Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il existe sommes toutes 3 types d’employeurs qui peuvent avoir recours aux services d’un conseiller financier, soit :

  • Les institutions financières (RBC, Desjardins, BMO…)
  • Les compagnies d’assurance captives (IA, SSQ, …)
  • Les courtiers/cabinet de services financiers

Les institutions financières vont offrir des emplois à salaire à certains conseillers, ce qui veut dire que ceux-ci ne travailleront pas à commission et vont avoir un horaire de travail stable dans une banque, comme par exemple chez RBC, Banque Nationale, Desjardins, BMO, et plus encore.

Les compagnies d’assurance que l’on dit « captives », vont engager des Conseillers en sécurité financière qui n’ont pas nécessairement le titre de Représentant, car ils vont uniquement proposer des produits d’assurance de personnes et des fonds distincts. Les conseillers qui travaillent pour Industrielle Alliance, SSQ Assurance et d’autres assureurs vont souvent avoir un statut de travailleur autonome et travailler à commission. Cependant, s’ils veulent changer d’employeur au cours de leur vie, ils vont perdre leur clientèle.

Finalement, les courtiers et cabinets en services financiers sont indépendants des assureurs, institutions financières et des fonds d’investissements. Ils engagent des professionnels qui détiennent les deux titres, soit celui de Conseiller en sécurité financière et celui de représentant en épargne collective. Ces derniers vont travailler à commission avec un statut de travailleur autonome, et vont se bâtir une clientèle qui leur appartient. Un conseiller pourra alors changer de cabinet ou de courtier au cours de sa vie, et conservera sa clientèle.

Comme vous pouvez le voir, les options d’emplois sont nombreuses et diversifiées. Il suffit de voir quel type d’employeur vous convient.

 

 

Devenir Agent en assurance de dommages au Québec en 2019-2020 (4 étapes)


Le monde de l’assurance de dommages vous intéresse et vous vous demandez quelle formation ou programme il faut suivre afin de devenir Agent en assurance de dommages au Québec ? C’est l’Autorité des marchés financiers qui administre et qui délivre les permis pour œuvrer dans le domaine de l’assurance de dommages au Québec.

En 2020, si vous désirez devenir Agent, vous allez devoir suivre 4 étapes pour finalement obtenir votre titre professionnel. Les voici :

 

ÉTAPE 1 : AVOIR UNE FORMATION MINIMALE SUFFISANTE. Afin de pouvoir accéder aux examens de l’AMF et obtenir le titre d’Agent, vous devez avoir une formation minimale obligatoire telle qu’exigé par l’AMF. Ce peut être un DEC, un AEC, un BACC, un DES avec 3 ans d’expérience d’emploi, etc. Consultez notre lien pour découvrir toutes les équivalences de formation minimale obligatoire. Une fois que cette formation sera reconnue et réalisée, vous pourrez passer à la prochaine étape.

 

ÉTAPE 2 : RÉUSSIR LES EXAMENS FINAUX DE L’AMF. Pour pouvoir exercer en assurance de dommages, vous devez réussir 3 examens à l’Autorité des marchés financiers, soit un concernant l’assurance de dommages, un autre sur l’assurance de dommages des particuliers et un autre sur l’assurance de dommages des entreprises. Le seuil de réussite est fixé à 60%. Une fois vos 3 examens réussis, vous pourrez entrer sur le marché et commencer votre période probatoire.

 

ÉTAPE 3 : COMPLÉTER LA PÉRIODE PROBATOIRE DE 12 SEMAINES. Une fois vos examens de l’AMF réussis, vous devrez compléter une période probatoire, ou dite de stage, auprès d’un assureur, pendant 12 semaines avec un minimum de 28 heures de travail par semaine. Au bout de votre stage, vous pourrez alors passer à la dernière étape et faire la demande pour votre certificat.

 

ÉTAPE 4 : FAIRE LA DEMANDE DE CERTIFICAT. Une fois votre stage complété, vous allez devoir vous adresser à l’AMF afin de faire votre demande de Certificat de représentant en assurance de dommages. Une fois que vous l’aurez reçu, vous pourrez alors porter officiellement votre titre professionnel et opérer sans l’aide d’un superviseur de stage dans le milieu de l’assurance de dommages au Québec.

formation agent assurance dommages 2020

 

 

Devenir conseiller financier : aidez les gens à atteindre leurs objectifs financiers !

Ainsi, ce poste consiste essentiellement à aider les gens à atteindre leurs objectifs en matière de placement, et de les conseiller sur les meilleurs produits financiers à choisir afin d’optimiser leur épargne, leur crédit et leurs placements.

C’est un rôle clé qui a un grand impact dans la vie de tous les clients et qui doit être pris très au sérieux.

C’est pourquoi il est si important pour ce professionnel d’avoir une bonne écoute et d’être en mesure de faire preuve d’empathie. Il devra écouter les problèmes personnels et professionnels de ses clients et faire des recommandations qui ne leurs plaisent pas toujours.

Néanmoins, c’est une profession valorisante et stimulante, puisqu’elle contribue activement à la réalisation des projets de tous ses clients !

devenir conseiller financier 2020

Notice Notice

OBTENEZ DE L'INFO SUR LES FORMATIONS / OPPORTUNITÉS POUR DEVENIR CONSEILLER FINANCIER

Soyez mis en contact avec un professionnel du milieu !

Service Confidentiel, Gratuit et Sans Engagement
Expertise professionnelle
Placements profitables
Simple, rapide et efficace