Comment débuter à faire des Placements – Quand investir, combien placer, quels placements sont les plus avantageux ?

debuter-a-faire-placements-quels-plus-rentables-768x429
20 août 2019
20 août 2019,
 0

debuter-a-faire-placements-quels-plus-rentables-768x429

Vous avez un peu d’argent de côté et songez à investir votre argent dans divers placements pour faire fructifier votre capital ? Bonne initiative ! Cependant, si vous n’avez jamais suivi un cours de finance, vous allez probablement frapper un mur lorsque viendra le temps de choisir quel type de placement est le plus avantageux pour vous, et à quelle période vous devriez placer votre argent. Un conseiller financier peut vous expliquer en détail les différentes options qui s’offrent à vous, mais vaut toujours mieux se faire une tête avant afin d’avoir une solide base. Il ne fait aucun doute qu’il sera beaucoup plus facile pour vous de comprendre votre conseiller financier et de prendre les bonnes décisions si vous connaissez déjà plusieurs notions financières. Il est donc temps de vous poser les bonnes questions, et pour vous aider, nous les avons formulées pour vous ! Voici donc les réponses aux questions que la plupart des gens se posent lorsqu’ils souhaitent débuter à faire des placements.

 

Règle #1 : Le rendement et le risque, une relation indissociable !

Ah, le fameux adage « pas de risque, pas de récompense » vous vient tout de suite à l’esprit ? C’est tout à fait normal, puisque les acteurs du monde financier le répètent sans arrêt depuis des décennies, et avec raison ! En effet, en règle général, le niveau de rendement d’un placement est proportionnel à son niveau de risque. Ainsi, cela veut dire que si vous voulez obtenir un rendement potentiellement plus élevé, vous devez assumer un risque plus élevé.

Mais pourquoi en est-il ainsi ? En fait, le rendement est souvent lié à la croissance d’une entreprise ou d’un bassin d’entreprises, et ces dernières peuvent tout aussi bien évoluer de manière très positive dans le marché ou encore « crasher » et fermer définitivement. Il y a donc un risque qu’une entreprise dans laquelle vous investissez explose et que sa valeur augmente considérablement, ou encore que son produit devienne désuet et que la forte diminution de ses ventes la force à fermer ses portes. Par exemple, les actions d’entreprises technologiques ont un fort potentiel de croissance, donc de rendement, mais peuvent également couler rapidement si leur produit ne connait pas autant de succès qu’espéré. Dans un ordre d’idée différent, certains créanciers offrent des produits de placement plus sécuritaires avec un rendement assuré pour ceux qui ne veulent courir aucun risque, mais le rendement est considérablement moindre. Il y a aussi des « entre-deux » où vous pouvez choisir de placer votre argent dans des fonds communs de placement diversifiés, où vous pourrez cibler un niveau de risque qui correspond à votre profil. Ce qu’il faut retenir, c’est que le niveau de rendement d’un placement est directement lié à son niveau de risque. C’est la première règle à connaître lorsqu’on souhaite commencer à faire des placements.

 

Quand est-ce le bon moment pour investir ?

Cette question est la plus populaire en finance et la réponse est très simple ! Investissez le plus tôt possible, point final ! C’est aussi simple que ça, et il n’y a pas d’autres bonnes réponses. Certaines personnes pensent qu’il vaut mieux investir en hiver, attendre une baisse du marché, attendre ceci, attendre cela… La vérité est que dès que vous avez de l’argent de côté qui dort dans un compte, PLACEZ LÀ ! Le bon moment pour investir votre argent est le plus tôt possible, simplement parce que vous commencerez à ce moment à profiter du concept de l’intérêt composé. C’est quoi, l’intérêt composé ? C’est simplement le fait que votre l’intérêt (revenus) généré par vos placements chaque année s’ajoute à vos placements et l’intérêt que vous faites l’année suivante se calcule sur le total de votre placement initial plus les nouveaux revenus générés. L’intérêt simple serait de simplement calculer l’intérêt sur le montant de vos placements uniquement année après année. En quoi est-ce avantageux ? Regardez l’exemple suivant, où l’on compare 25 000$ investi à l’année 1 et sa valeur totale à l’année 25 en considérant un taux d’intérêt moyen de 4% par année selon les deux approches :

Approche simple : 25 000$ x (1 + (0,04 x 25)) = 50 000$
Approche composée : 25 000 x (1.04) ^25 = 67 844$

Donc, comme vous pouvez le voir, pour le même investissement, mais avec le réinvestissement des revenus à chaque année (approche composée), le montant total des revenus générés par le placement est de 16 844$ supérieur. L’approche composée est puissante en raison du passage du temps, donc plus vous investissez jeune, plus celui-ci est puissant. Le bon moment pour investir est donc celui où vous pouvez vous permettre de placer de l’argent dont vous n’avez pas besoin. Évidemment, ne placer pas de l’argent si vous avez des milliers de dollars sur votre carte de crédit, ce serait contre-productif puisque vous ne battrez jamais 20% de rendement annuel avec vos maigres économies. Commencer à investir et à placer votre argent une fois que vos dettes à haut taux d’intérêt sont remboursées et que vous avez de l’argent de côté.

 

Combien devrais-je placer et comment devrais-je répartir mes actifs ?

Lorsqu’on investit et qu’on décide de placer de l’argent, il ne faut pas faire l’erreur d’immobiliser tout son capital et de tout mettre dans le même panier. Il faut que vous mettiez en place une stratégie de répartition de vos actifs qui vous permet d’avoir accès à du capital rapidement en cas de problème financier. De cette façon, on cible généralement trois types de placements financiers lorsque vient le temps de bâtir votre portefeuille : les liquidités, les placements à revenus fixes et les actions. Certains diront qu’il y a également les investissements privés, l’immobilier, etc. Ici, on parle uniquement des produits offerts par les institutions financières et qui peuvent constituer un portefeuille de placement traditionnel. Voici donc une description des 3 types de placements dont devrait être constitué votre portefeuille.

 

Liquidités

Tout d’abord, il faut que vous gardiez en tête qu’il faut toujours avoir en main des actifs facilement liquidables en cas de problèmes financiers. On ne parle pas ici nécessairement d’avoir de l’argent liquide dans un compte en banque, mais plutôt de placer son argent dans des produits qui vous permettent de les retirer rapidement en cas de besoin. On peut penser notamment :

  • Un compte épargne non enregistré
  • Les certificats de placement garantis rachetables (CPG)
  • Les obligations d’épargne gouvernementales
  • Les fonds du marché monétaire

En choisissant ces options, vous bénéficiez d’un rendement et d’une flexibilité.

 

Placement à revenu fixe

Vous voulez être certain qu’une partie de votre capital connaisse un bon rendement tout au long d’une période donnée ? Placez une partie de votre argent dans un placement à revenu fixe. L’objectif de ces produits est la sécurité des revenus de votre capital, ce qui vous assure un revenu fixe et un rendement stable. Les principaux produits de ce type sont :

En plaçant une partie de votre capital dans ce type de placement, vous aurez ainsi un rendement assuré, stable et sécuritaire.

 

Actions

Les actions sont les produits les plus risqués sur le marché, mais qui peuvent vous rapporter le plus gros retour sur investissement. Les titres négociés en bourse sont soumis à la loi de l’offre et la demande et leur rendement sont influencés par la consommation de la population et de la performance financière de l’entreprise. L’évolution de ces titres est très difficile à prévoir, et ces placements contribuent généralement grandement au rendement global d’un portefeuille de placement. On compte plusieurs catégories d’investissement dans cette catégorie, dont :

  • Les actions d’entreprises
  • Les fonds spécialisés
  • Les fonds d’actions
  • Les CPG à taux variables
  • Les fonds indiciels

Le rendement que peut produire une action varie énormément. Par exemple, une action d’une institution financière procure généralement 6% par année plus les dividendes trimestriels. Cependant, les actions d’entreprises à forts potentiels de croissances peuvent produire des rendements phénoménaux. Par exemple, Netflix (entre 2007-2017) a connu un rendement annuel moyen de 511%. Ce n’est pas la seule entreprise qui a connu une telle croissance, on peut également penser à Amazon, Facebook, et plusieurs autres. Cependant, le risque de baisse drastique est plus élevé dans ce genre d’actions que dans certains autres. Souvenez-vous-en !

La répartition de vos actifs devrait donc refléter votre profil d’investisseur. Il n’est pas possible de stigmatiser directement des proportions d’actifs puisque le profil d’une personne influence directement cette donnée. Cependant, une personne ne tolérant pas beaucoup le risque et ayant besoin d’une grande flexibilité prendra habituellement 50% de liquidités, 40% de placements à revenu fixe et 10% d’actions. Un investisseur tolérant au risque pourrait pour sa part choisir simplement 10% de liquidités, 40% de placements à revenu fixe et 50% d’actions. Consultez votre conseiller financier pour dresser votre profil d’investisseur et pour cibler la composition potentielle de votre portefeuille de placement ainsi que la répartition de vos actifs.

 

Quels sont les placements les plus avantageux ?

La fameuse question qui parait si simple n’a pas une réponse aussi simpliste ! En fait, le placement le plus avantageux pour vous dépend de nombreux facteurs, dont notamment vos besoins, votre rendement espéré, vos objectifs personnels, vos projets, votre tolérance au risque, votre âge, etc. Si vous êtes à l’aise avec le risque, que vous avez un bon coussin financier en cas d’imprévu et que vous souhaitez obtenir un haut rendement, c’est sûr et certain que vous vous tournerez vers les actions. Cependant, si vous désirez obtenir un rendement sur votre capital tout en le laissant disponible en cas d’imprévu, il serait plus avantageux de cibler un produit flexible quitte à avoir un moins gros rendement. Vous devez donc comprendre que l’expression « le plus avantageux » n’est pas aussi simple que de dire celui qui vous apporte le plus haut rendement, sinon tout le monde choisirait les actions. Ce n’est pas aussi simple que ça, et votre situation personnelle influence grandement le caractère avantageux d’un produit de placement.

Obtenez les meilleurs placements en seulement quelques clics !

Afin de bénéficier des meilleures offres de placement sur le marché, remplissez notre formulaire gratuit en seulement quelques clics afin que nos conseillers financiers partenaires entrent en contact avec vous. Vous recevrez par courriel diverses offres intéressantes et pourrez les comparer rapidement, sans frais ! Vous sauverez du temps, et de l’argent ! Commencez dès maintenant à investir et la magie de l’intérêt composé s’occupera de faire croître votre capital.

Notice Notice

TROUVEZ UN CONSEILLER SPÉCIALISÉ POUR GÉRER AVANTAGEUSEMENT VOS FINANCES

Pour vous préparer une retraite aisée, atteindre rapidement vos objectifs financiers ou assurer votre sécurité financière.

Obtenez une consultation gratuite de 15 minutes sans aucun engagement !

Service Confidentiel, Gratuit et Sans Engagement
Expertise professionnelle
Placements profitables
Simple, rapide et efficace