11 signes que vos placements ne sont pas assez rentable + (Bonus) Façon simple d’améliorer leurs rendements

11-signes-vos-rendements-pas-assez-fort-768x474
20 août 2019
20 août 2019,
 0

Vous êtes-vous déjà demandé si le rendement de vos placements dépassait la moyenne ou s’il était largement inférieur à ce que la plupart des gens obtiennent ? Vous arrive-t-il de vous dire que vous n’obtenez pas le rendement que vous espériez au départ ? C’est assez fréquent, et c’est une situation que vivent beaucoup de Québécoises et Québécois. Bien des gens sont aux prises avec des placements qui ne sont pas assez rentables, et ce, sans vraiment le savoir ! Lorsqu’on n’est pas un expert en finance, comment savoir si le rendement qu’on obtient est bon ou pas ? En effet, ça peut être ardu. Néanmoins, c’est une question extrêmement importante puisque les rendements de vos placements ont une incidence directe sur la réalisation de vos projets et de vos objectifs. Si vos placements ne sont pas assez rentables, vous pourriez devoir reporter ces derniers ou encore être incapable de les réaliser. C’est pourquoi vous devez porter une attention particulière aux signes qui peuvent vous révéler si vos placements sont assez rentables ou non. Afin de vous aider dans cette démarche, voici 11 signes qui peuvent vous aider à voir si vos placements ne sont pas assez rentables, et si vous devriez songer à améliorer ces derniers. L’information présentée reflète notre opinion et ne constitue pas des conseils financiers à proprement parlé. Nous vous recommandons de consulter un conseiller financier pour faire évaluer vos placements afin d’obtenir les conseils d’un professionnel.

11-signes-vos-rendements-pas-assez-fort-768x474

 

#1 : Votre rendement ne bat pas l’inflation !

Tout d’abord, une des façons de voir les choses est de se fier à l’inflation ! Bien des gens seront en désaccord, mais l’inflation est normalement un bon indicateur pour comparer le rendement de vos placements. Si vous faites 0,75% de rendement année et que l’inflation est de 2%, cela veut donc dire que vous perdez 1,25% de pouvoir d’achat chaque mois. Si on regarde ça objectivement, votre rendement est donc négatif. Idéalement, vous devez toujours au moins égaliser l’inflation pour ne pas perdre de pouvoir d’achat. Si votre rendement est inférieur à l’inflation, c’est le temps de songer à magasiner vos placements parce qu’il n’est définitivement pas assez rentable.

 

#2 : Vos frais de gestion annuels sont très importants

C’est bien possible que vos placements aient une bonne rentabilité de base, mais que celle-ci soit fortement affectée négativement par des frais de gestions trop importants. Si vous détenez des produits financiers qui vous demandent des frais de gestion qui vous grugent vos profits, faites le calcul afin de voir quel est votre rendement réel. Bien des gens constatent que leur rendement est de 0,25% inférieur parfois en raison de frais trop élevés chargés par leur institution en frais de gestion. Portez-y donc une attention particulière !

 

#3 : Vous ne pourrez pas réaliser vos projets dans le temps escompté

Si le rendement projeté de vos placements vous permet de réaliser un projet dans le temps que vous aviez espéré, c’est un mauvais signe. On s’entend que vous pouvez avoir des attentes irréalistes, mais si vous investissez chaque année dans l’espoir de faire un 3% par année de rendement et d’avoir les fonds nécessaires pour acheter une voiture dans 5 ans, c’est réalisable. Cependant, si vos placements font finalement du 0,75% de rendement et que vous devez reporter votre projet d’achat de 1 an ou 2 à cause de ça, c’est un signe que vos placements ne sont pas assez rentables.

 

#4 : Vous avez ciblé un produit financier trop sécuritaire

Voici une erreur classique que commettent bien des investisseurs débutants. Vous devez évidemment cibler des investissements qui correspondent à votre tolérance au risque, mais vous ne devez tout de même pas avoir peur d’un risque minimal. Bien des gens prennent des produits financiers trop stables et sécuritaires (donc aucun risque), mais qui fournissent des rendements si minces que finalement ça n’en vaut presque pas la peine. Même s’il n’y a aucun risque, est-ce que 0,25% de rendement en vaut vraiment la peine ? C’est à vous de juger !

 

#5 : Vous n’avez aucune diversification dans votre portefeuille de placements

Si votre portefeuille de placements n’est en aucun cas diversifié, cela peut avoir un impact majeur sur le rendement global de celui-ci. Des gens peu tolérants au risque peuvent ainsi choisir des placements très peu risqués comme des CPG et des fonds communs à risques modérés, jumelés avec quelques actions stables. En fait, diversifier ses placements peut vous permettre de faire un meilleur rendement et d’avoir une plus grande stabilité. Si vous êtes prêts à augmenter légèrement votre niveau de risque à COURT terme, vous pouvez obtenir de bien meilleur rendement. En effet, un conseiller vous dira qu’une faible diversification de placements sécuritaires aura pour effet une très faible croissance de votre capital. Avez-vous un portefeuille diversifié ?

 

#6 : Vous avez placé de l’argent alors que vous avez toujours des dettes à haut taux d’intérêt

Voilà une erreur que l’on voit souvent et un signe majeur que vos placements peuvent être non rentables même s’ils semblent l’être à première vue. En effet, si vous placez 5000$ dans des actions stables qui vous procurent 5% de rendement par année, vous ferez 250$ par année en revenus de placement. Cependant, si vous avez 1000$ en solde sur votre carte de crédit à 20% d’intérêt annuel, cela vous coûte au moins 200$ par année de frais d’intérêt. Donc, au bout de la ligne, vous faite un rendement effectif de 50$ pour l’année (et c’est sans compter les frais), donc de 1% annuel. C’est très faible, et beaucoup moins alléchant que le 5% initialement proposé. Ce qu’il faut retenir, c’est que vous devez pratiquement toujours payer vos dettes à haut taux d’intérêt avant d’investir sur les marchés financiers. C’est très difficile de battre 20% d’intérêt annuel, et surtout très risqué !

 

#7 : Vous n’avez pas de coussin de sécurité et angoissez toujours sur vos liquidités

Si vous n’avez AUCUN coussin de sécurité ou de très faibles liquidités, vous devez toujours angoisser à savoir si vous allez arriver à la fin du mois. Si vous êtes dans cette situation et détenez également des placements, vous avez surement choisi des placements sécuritaires qui vous permettent de retirer pratiquement n’importe quand vos fonds en cas de problèmes financiers. Le problème avec cette stratégie est qu’étant donné votre besoin éventuel de liquidités, vous choisissez des placements sécuritaires à court terme que vous pouvez facilement retirer, et qui offrent de très faibles taux de rendement. Vous devriez plutôt vous constituer préalablement un fonds de réserve que vous gardez en liquidités dans un compte épargne à 0,50% d’intérêt et investissez le reste dans des placements à plus haut taux d’intérêt. Du moins, si vous n’avez pas de coussin de sécurité, analysez vos placements !

 

#8 : Vous détenez vos placements dans des comptes ordinaires

Si vous détenez des placements dans des comptes ordinaires non enregistrés et que vous n’avez pas un sou dans votre REER ou dans votre CELI, c’est une certitude que vos placements n’ont pas un rendement optimal. Si votre REER et votre CELI sont pleins, c’est normal de choisir un compte ordinaire pour placer son argent. Cependant, si ce n’est pas le cas, vous payez de l’impôt inutilement et ne profitez pas de tous les avantages fiscaux auxquels vous avez droit. En investissant via un CELI ou un REER, vous pourriez faire croître votre capital à l’abri de l’impôt, ce qui pourrait vous faire économiser de l’impôt et aider à la croissance de vos placements. Et vous, avez-vous des placements ordinaires que vous pourriez transférer dans des comptes plus avantageux ?

 

#9 : Vous ne profitez pas pleinement du REER et du CELI

Si vous ne profitez pas du REER et du CELI, c’est un signe flagrant que vous pourriez améliorer la rentabilité de vos placements. Si vous êtes un jeune et n’économisez pas déjà en vue du RAP (Régime d’accès à la propriété), vous pouvez perdre plusieurs milliers de dollars en profits, ce qui peut réduire considérablement votre rendement. Par exemple, si vous « RAPER » le maximum admissible, vous pourriez avoir reçu près 8 000$ supplémentaire que si vous aviez simplement économisé de l’argent dans un compte ordinaire. De plus, en réinvestissant l’argent de vos retours, vous pourriez largement augmenter cette proportion. Profitez donc du REER et du CELI pour améliorer le rendement de vos placements ?

 

#10 : Vous faites moins de 1% de rendement par année…

Pas grand-chose à ajouter ici… Si vous faites moins de 1% de rendement par année et désirez obtenir une bonne croissance de vos actifs, vous êtes loin du but ! Si vous constatez que c’est le cas, ce sera très long avant que vous voyiez une réelle différence dans votre compte en banque, et cela peut sérieusement vous miner le moral.

 

#11 : Vous ne voulez prendre aucun risque !

Si vous êtes une personne qui ne veut prendre AUCUN risque, il est sûr et certain que votre rendement sera faible. Si vous réalisez que vos rendements sont très faibles et que vous ne tolérez pas le risque, faites une corrélation entre les deux. En effet, le rendement d’un produit financier est fortement corrélé avec son niveau de risque. Si tous vos placements sont à très faibles risques, ne vous attendez pas à faire un gros rendement annuel. Posez-vous les bonnes questions et diversifiez un peu vos actifs !

 

BONUS : Augmentez le rendement de vos placements !

Avec les signes identifiés dans cet article, vous devriez déjà avoir identifié de nombreux enjeux potentiels sur lesquels vous pouvez travailler pour améliorer le rendement de vos placements. Si on récapitule et si on fait un tour d’horizon des principaux moyens d’augmenter le rendement de vos placements, on pense notamment à :

  • Placez son argent dans un REER/CELI plutôt que dans un compte ordinaire
  • Choisir des placements qui n’ont pas 0% de risque
  • Payez vos dettes à haut taux d’intérêt avant d’investir
  • Évitez les produits financiers qui vous demandent de gros frais de gestion
  • Diversifiez vos placements pour réduire le risque et pour augmenter votre rendement
  • Profitez de tous les programmes qui vous donnent des avantages fiscaux (RAP, retour aux études, CELI, REER, etc.)
  • Comparez les offres de placement sur le marché pour voir si vous faites une bonne affaire

Ce sont quelques astuces qui peuvent vous permettre d’économiser, de gagner plus d’argent ou encore d’améliorer le rendement de vos placements.

 

Optimisez vos placements avec l’aide d’un conseiller financier !

Si vous détenez des placements, mais n’êtes pas satisfait du rendement que vous obtenez ou encore si vous souhaitez faire vos premiers placements financiers, vous voulez obtenir des offres de qualité. Pour ce faire, il peut être très long et pénible de chercher sur Internet pendant des heures et d’aller à de multiples rencontres chez des institutions financières. Pour vous simplifier la tâche, Soumissions Conseiller Financier vous permet d’entrer en contact avec un conseiller financier partenaire en remplissant notre formulaire gratuit.

Une fois le formulaire complété, nous l’acheminerons à nos partenaires, et vous recevrez d’ici 24-48 heures jusqu’à 3 soumissions de conseillers financiers qui veulent travailler avec vous. Essayez-le, c’est sans engagement !

Notice Notice

TROUVEZ UN CONSEILLER SPÉCIALISÉ POUR GÉRER AVANTAGEUSEMENT VOS FINANCES

Pour vous préparer une retraite aisée, atteindre rapidement vos objectifs financiers ou assurer votre sécurité financière.

Obtenez une consultation gratuite de 15 minutes sans aucun engagement !

Service Confidentiel, Gratuit et Sans Engagement
Expertise professionnelle
Placements profitables
Simple, rapide et efficace